Philosopher...

Scholastique, Sens de la vie, Religion...

Philosopher...

Messagepar iza » Ven 1 Jan 2016 15:23

.


« philosopher c’est apprendre à mourir »


Socrate,Platon, Cicéron, Montaigne.
Avatar de l’utilisateur
iza
Tournée générale !
Tournée générale !
 
Messages: 1952
Inscription: Sam 14 Mar 2009 14:03

Re: Philosopher...

Messagepar Tong » Ven 1 Jan 2016 15:51

J'ai lu récemment que le rôle principal de la philosophie était d'aider à faire le deuil.

Y compris et surtout j'imagine, le deuil de soi-même, d'abords à travers la vieillesse et ses inévitables renoncements, puis dans la l'acceptation de sa propre fin.
Avatar de l’utilisateur
Tong
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 573
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: Philosopher...

Messagepar Gerard » Ven 1 Jan 2016 18:49

iza a écrit:
« philosopher c’est apprendre à mourir »


:roll: Pour moi, philosopher c’est apprendre à prendre du recul. Voir même, apprendre à faire de l'humour.

8| Donc "rigoler c'est apprendre à mourir" ?

:hehe:

:) Je ne suis pas d'accord. Pour moi, c'est même le contraire : rigoler ou philosopher, c'est apprendre à VIVRE ! Evidemment, relativiser la mort, c'est apprendre à l'accepter, donc d'une certaine façon, "apprendre la mort", ...mais pour ce qu'elle n'est pas.

;-) Donc, c'est plus simple de dire que philosopher, c'est apprendre à vivre.

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: Philosopher...

Messagepar Tong » Sam 2 Jan 2016 00:09

Alors pour toi la philosophie c'est de la rigolade ?

Les romains disaient : "Vulnerant omnes, ultima necat".
Dès qu'on naît, on se dirige vers la mort, même si on n'y pense pas trop dans sa jeunesse.
Donc apprendre à vivre, apprendre à mourir, c'est un petit peu la même chose.

Selon Guy Karl :

La philosophie s'origine d'une perte, d'une faille. On ne remarque pas assez que le terme même de philosophie décline cette faille, s'il est entendu que philo-sophie est la recherche de la sagesse, que l'ancienne sagesse est morte, à jamais perdue, avec le mirage éblouissant des mythes, et que dès lors la philosophie est la fille du deuil.
Avatar de l’utilisateur
Tong
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 573
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: Philosopher...

Messagepar Gerard » Sam 2 Jan 2016 03:14

Tong a écrit:Alors pour toi la philosophie c'est de la rigolade ?

;-) "Prendre les choses avec philosophie", pour toi ça veut dire "dramatiser" ?

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: Philosopher...

Messagepar Tong » Sam 2 Jan 2016 11:19

Non bien sur, mais ne pas dramatiser c'est pas forcément être dans la franche rigolade. Il y a tout un tas de degrés et de nuances.
Ceci dit et pour aller dans ton sens, je me souviens d'un ancien chef de prod, du temps ou je bossais sur gros systèmes qui disait parfois : "A ben si on en rigole, c'est que la situation est vraiment grave !".

Bon enfin pour moi philosopher c'est souffrir.
C'est à dire supporter.
Tiens : je vais faire une petite contribution sur la souffrance dans le post "étymologie" ...
Avatar de l’utilisateur
Tong
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 573
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: Philosopher...

Messagepar Gerard » Sam 2 Jan 2016 12:57

Tong a écrit: "A ben si on en rigole, c'est que la situation est vraiment grave !"

Moi, mon chef disait parfois :
:drapeaublanc: - La situation est vraiment grave, qu'on ne sait plus s'il faut en rire ou en pleurer...

En général, on dit ça quand la situation est à priori "triste" et qu'on veut la relativiser. On ne le dit pas quand la situation est à priori "drôle". Même s'il y a les exceptions :

:/ - Quand voit le niveau de culture de Nabilla, on ne sait plus s'il faut en rire ou en pleurer...

Là, on veut dramatiser une situation à priori "drôle", mais pour souligner que la situation devrait être à priori "triste". Mais personne ne va pleurer sur Nabilla.

Tong a écrit: Bon enfin pour moi philosopher c'est souffrir.

;-) A moins que le niveau de culture de Nabilla ne te donne vraiment envie de pleurer, "philosopher" sert au contraire à éviter de souffrir.

Image
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: Philosopher...

Messagepar Tong » Lun 4 Jan 2016 13:41

Ha tiens, j'aurais jamais songé à Nabilla comme sujet philosophique. :hehe:
Comme sujet d'étude sociologique à la rigueur ...

Elle a surement son utilité : Elle rassure ceux qui constatent qu'il y a aussi con qu'eux, voire encore plus con (et donc qu'on est toujours le con de quelqu'un). Pour d'autres elle procure un genre de vertige métaphysique, face à cette bêtise sans fond, ce vide abyssal ...
Perso elle ne me fait ni rire ni pleurer. Des comme elle, j'en côtoie tous les jours, j'suis blasé et ça m'indiffère.
Quand à son physique, je ne sais pas trop. Pour amateur de mangas peut-être ...
Avatar de l’utilisateur
Tong
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 573
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: Philosopher...

Messagepar Tong » Lun 4 Jan 2016 14:07

Je ne suis pas d'accord avec ton assertion : "Philosopher sert à éviter de souffrir".

Pour ceux qui ne se posent pas de questions, ou qui sont parfaitement heureux de leur vie, la philosophie est dispensable.
Pour ceux par contre qui entrevoient le tragique de la vie et de la condition humaine, cette révélation provoque une grande détresse.
On peut tenter de refouler ou autres compensations psychiques, ou bien voir les choses en face avec la philosophie.
C'est là qu'intervient le "souffrance".
Étymologiquement ce mot provient du latin suffere, qui signifie : "Supporter, tolérer".
Souffrir sa douleur signifie qu'il existe une douleur, et que cette douleur, on la gère, on l'accepte, on la supporte.
C'est pareil pour la vie. il existe une détresse, une angoisse existentielle, et la philosophie nous permet de la souffrir, c'est à dire de s’accommoder de cette détresse, à défaut de la faire disparaitre.
Si on évite de souffrir, on nie sa détresse, ou on se la prend de plein fouet.
Avatar de l’utilisateur
Tong
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 573
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: Philosopher...

Messagepar Gerard » Lun 4 Jan 2016 19:58

Tong a écrit:Si on évite de souffrir, on nie sa détresse, ou on se la prend de plein fouet.

:) Tu es en plein dans le sujet du film "Vice Versa" ! (Au fait, tu as regardé ?)

Image

:/ La tristesse (ou la souffrance) est indispensable pour aller mieux. Mais c'est l'ensemble du processus qui est de la "philosophie". Donc, si au bout du processus, on va mieux, c'est bien que la philosophie sert à aller mieux (à terme), non ? ;-)

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Suivante

Retourner vers PHILOSOPHIE ET SPIRITUALITE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron