♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Scholastique, Sens de la vie, Religion...

♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar iza » Lun 1 Sep 2014 07:38

.


Nous y sommes :mrgreen:, qu'en pensez-vous ?

Image


Le conditionnement collectif :


écrit en 1956, extrait de « L’obsolescence de l’homme » de Günther ANDERS :

Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes.

L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif.

Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux.

En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur.

L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir.
Avatar de l’utilisateur
iza
Tournée générale !
Tournée générale !
 
Messages: 1952
Inscription: Sam 14 Mar 2009 14:03

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar Tong » Lun 1 Sep 2014 09:25

C'est le "meilleur des mondes".
En tout cas c'est pas gentil pour les veaux, des animaux certes pas très subversifs, mais très attachants
Avatar de l’utilisateur
Tong
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 574
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar Gerard » Lun 1 Sep 2014 09:37

iza a écrit: écrit en 1956, extrait de « L’obsolescence de l’homme » de Günther ANDERS :

(...) on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif.

:mrgreen: Il est fort ! Prévoir la "télé-réalité" en 1956, fallait y penser !

:roll: Mais finalement « L’obsolescence de l’homme » n'est-elle pas la caractéristique de l'homme ? Y a-t-il vraiment besoin de limiter ses "aptitudes biologiques innées" ?

Depuis les romains, on veut du "pain et des jeux", on a juste varié les jeux. L'éloge de la légèreté, on l'a toujours pratiqué. Comme je disais, chaque invention qui a changé la face de la civilisation humaine a été popularisé à la base, pour des raisons "futiles". La peinture : pour montrer des bonnes femmes à poil. La photo : pour montrer des bonnes femmes à poil. Le cinéma : pour montrer des bonnes femmes à poil. La vidéo : pour montrer des bonnes femmes à poil. L'internet : pour montrer des bonnes femmes à poil. La conquête spatiale :

Image
:roll: Dois-je répéter ? :hehe:

Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels.

.. Oui, tout système vise à son maintien. En quoi est-ce illogique ou regrettable ?

:) Ce qui est rassurant, c'est que toute organisation pour le maintien du système est forcément imparfaite et génère elle-même la contre-mesure qui la rendra inefficace.

Par exemple, la photo et le film, ça sert à montrer des bonnes femmes à poil, mais aussi à montrer une image de guerre qui va changer la politique d'un pays, comme lors de la guerre du Vietnam :

Image

:roll: Evidemment, le pouvoir va s'arranger pour prendre les mesures pour que ça ne se reproduise pas. Et pourtant, il va lancer "Internet", nouvel outil d'abrutissement des masses, mais sans lequel on ne pourrait pas faire ce débat et se poser ces questions. Comme je le disais à Muse quand elle avait 15 ans : je la trouvais beaucoup plus éveillée que moi à son âge. Moi, à son âge, y avait que 3 chaînes de télé et ça suffisait pour "m'abrutir".

Donc les moyens importent peu : y a des gens qui se laissent abrutir, parce qu'ils le veulent bien. Parce qu'ils veulent s'anesthésier et ne pas se prendre la tête. Et ça, ils feront avec la télé ou sans la télé. Avant, on allait à la messe et au bistrot, maintenant on regarde Nabilla à la télé et des vidéos de chats sur YouTube.

;-) Mais si on veut "sortir du troupeau", y a jamais eu autant de moyens de le faire.

Tu ne crois pas ?

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar iza » Lun 1 Sep 2014 16:45

a-t-on vraiment le choix ?quand 90 % voir plus de notre nourriture est dégradée...avec un marketing très fort pour nous endormir ... :mrgreen:



Avatar de l’utilisateur
iza
Tournée générale !
Tournée générale !
 
Messages: 1952
Inscription: Sam 14 Mar 2009 14:03

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar iza » Lun 1 Sep 2014 17:02

Une bonne technique d'endormissement aussi : le dégradage produit

Dans toutes les grandes entreprises qui fabriquent des bonbons ou des biscuits (mais cela vaut aussi pour les yaourts, desserts en tout genre, plats préparés), il y a un département très important appelé le « contrôle de gestion ». Son travail consiste à réduire les coûts et augmenter les marges de toutes les manières possibles.
« Dégrader le produit »

Pour les produits alimentaires, le moyen le plus efficace de réduire les coûts est de modifier la recette pour économiser sur les matières premières.

Il s’agit de remplacer les ingrédients onéreux par des matières premières moins nobles, ou de doser différemment les ingrédients de la composition pour abaisser le coût de revient – très discrètement.

Les professionnels appellent cela « dégrader le produit ».

Cela consiste, à réduire la quantité de saccharose pour augmenter la dose de sirop de glucose, remplacer les bonnes graisses par des huiles végétales hydrogénées, de l’amidon, de la gomme de guar, augmenter le volume en rajoutant de l’eau et du gluten pour faire gonfler, et donner l’illusion à l’acheteur qu’il en a plus pour son argent.

Des entreprises spécialisées « aident » les industriels à cela, comme par exemple la société Chamtor, qui explique sur son site Internet :

« Les sirops de glucose employés en biscuiterie permettent de fabriquer des biscuits secs de qualité tout à fait comparable à celle des produits à base de saccharose.

L’utilisation de sirops riches en maltose permet d’améliorer la qualité des biscuits tout en augmentant le taux de substitution du saccharose (gain économique) sans risque de coloration excessive. Le H-MALTOR 70/80 donne des biscuits très lisses et brillants.

L’intérêt de GBS-P51 dans la fabrication des biscuits réside dans le fait que, pour une matière sèche identique, il réduit la viscosité. Ceci permet de réduire la quantité d’eau incorporée et par là-même, de diminuer les coûts énergétiques.

L’addition de GBS-P51 à 0,1-0,6 % permet également de réduire le retreint et l’ovalisation. » [1]

Le but est toutefois d’éviter que le consommateur moyen s’en aperçoive. Car bien entendu, les fabricants savent qu’ils perdront les acheteurs les plus avisés, dont certains se plaignent sur des forums Internet :

« Au moment même où j’ai remarqué que le Cornetto est devenu dégueul***, on passait la pub avec un slogan du genre “Le meilleur Cornetto de tout les temps”. Non mais s’il y a des gens qui se laissent prendre à ça, il faut les fusiller c’est pas possible… » [2]

Quand les changements se cumulent pendant plusieurs années, le produit peut ainsi dériver de façon incroyable. Mais la majorité des consommateurs, dont le goût a évolué au fur et à mesure des changements, ne s’en aperçoit pas.

Ils continuent à acheter aussi cher, et même plus cher, un produit qui coûte de moins en moins cher à produire. Et c’est ainsi que les industriels se remplissent les poches, tranquillement, sur le dos de ces acheteurs qui ne se méfient pas assez, et qui ne se doutent absolument pas de leurs pratiques.
Cas d’école : les biscuits Prince

Les personnes qui n’ont plus mangé de biscuits Prince depuis les années 80 seront tout étonnées de la texture des Princes nouvelle génération : ils s’émiettent, ne nourrissent pas, ressemblent à du polystyrène expansé et sont beaucoup plus sucrés.

De fait, les Princes actuels sont beaucoup plus légers qu’avant, et les ingrédients ne sont plus les mêmes : avant l’été 2008, le célèbre paquet de Prince LU pesait 330 g. À la rentrée, suivante, il ne pesait plus que 300 g, mais coûtait toujours le même prix. [3]

Le chocolat qui, jadis, touchait les bords, ne forme plus qu’un petit rond à l’intérieur à peine plus grand qu’une pièce de 2 euros.

Sur le paquet, il n’est d’ailleurs plus écrit « Prince au chocolat »… mais au « goût chocolat ».

C’est comme les pizzas de supermarché qui étaient autrefois faites avec du fromage et qui sont maintenant recouvertes de « préparation fromagère ». On imagine la « mama » avec toutes les éprouvettes dans la cuisine.

Sur les forums, les consommateurs s’accordent à dire qu’un des produits qui s’est le plus dégradé, en dehors des Princes, est la Danette [4]. Ils citent également Paille d’Or, Lu Petit Déjeuner, Kangoo, Pepito, le Galak, Lion et enfin Mars.

La nouvelle recette de Mars appelée Cœur fondant, introduite en 2007 soit disant « afin de s’adapter aux nouvelles demandes des consommateurs » [5], a perdu 16 % de son poids, mais est restée au même prix.

Source : http://www.santenatureinnovation.com/po ... -biscuits/
Avatar de l’utilisateur
iza
Tournée générale !
Tournée générale !
 
Messages: 1952
Inscription: Sam 14 Mar 2009 14:03

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar Gerard » Mar 2 Sep 2014 10:41

...
:roll: Tu sombres un peu dans le hors-sujet Iza...

Là, tu abordes une question économique (au sujet duquel j'ai un gros débat avec Bulle sur Meta) : la transformation sectorielle.

:drapeaublanc: Le secteur primaire (l'agriculture) est en train de disparaître. Il se fait absorber par le secteur secondaire (l'industrie). La population mondiale a doublé depuis les années 80, faut produire de la nourriture pour pas cher et pour gagner de l'argent avec, il faut donc viser un niveau INDUSTRIEL. Si tu gagnes qu'un centime par paquet de Petit Prince, faut pas en vendre quelques milliers, faut en vendre des millions.

:/ Donc si toi tu veux faire des gâteaux au chocolat, ou des poulets, ou du fromage ou n'importe quel aliment, faut tu le fasses à un niveau industriel, sinon tu ne pourras pas gagner ta vie. Cette spirale de l'industrialisation est-elle évitable ? Pas sans une protection contre le marché international. Mais ça c'est du populisme, alors n'en parlons plus... :roll:

s:n:ob L'autre solution serait un comportement responsable des consommateurs, car finalement les industriels ne nous imposent rien, ils nous donnent ce qu'on demande : de la bouffe pas cher. Si on n'en voulait pas y aurait qu'à acheter les trucs chers et ils arrêteraient. Mais y aurait-t-il alors assez de qualité pour tout le monde ?

C'est là que ta question rejoint le sujet philosophique du post :
:? sommes-nous "victimes", ou avons-nous "exactement ce qu'on a demandé" ?...

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar clafoutti » Jeu 4 Sep 2014 15:11

Donc si toi tu veux faire des gâteaux au chocolat, ou des poulets, ou du fromage ou n'importe quel aliment, faut tu le fasses à un niveau industriel, sinon tu ne pourras pas gagner ta vie.
t as qu a te mettre autoentrepreneur et faire des plats cuisines sur les marches en vacances des crepes des pizzas et tout :roll: tu verras si tu gagnes pas des sous :roll:
car finalement les industriels ne nous imposent rien, ils nous donnent ce qu'on demande : de la bouffe pas cher. Si on n'en voulait pas y aurait qu'à acheter les trucs chers et ils arrêteraient
arrete de dire que la bouffe industrielles elle est pas chere :roll: t as qu a aller faire le marche tu verras le prix des legumes :roll: de la viande cremerie poissons :roll: c est tout moins chere que dans les supermarches :roll: fruits légumes à 90 ctimes le kg par exemple que jamais tu trouves ca ddans les supermarches :roll: et pareil pour le reste :roll: :roll: :roll: :roll:
Avatar de l’utilisateur
clafoutti
Poire et cahuètes !
Poire et cahuètes !
 
Messages: 2063
Inscription: Jeu 4 Oct 2012 12:53

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar Gerard » Jeu 4 Sep 2014 17:02

...
:roll: Et tu sais combien de vendeurs de pizzas déposent le bilan chaque année ?

:/ Je sais pas exactement non plus, mais je sais qu'en 30 ans, Paris a perdu la moitié de ses bistrots et restaurants. Et ça continue...

Donc oui, il reste un public pour les vendeurs de pizza. Mais ce public se réduit d'année en année, parce que les pizzas surgelées du supermarché sont moins chères, même si elles ont moins bonnes...

arrete de dire que la bouffe industrielles elle est pas chere :roll: t as qu a aller faire le marche tu verras le prix des legumes
:) Je ne dis pas le contraire et c'est bien ce que je fais : j'achète des produits bruts. Si je veux des sablés au chocolat, j'achète des sablés seuls et une tablette de chocolat et je fais mon mélange tout seul... Mais si t'as la flemme de le faire... Tu achètes des produits tout faits et là, y a une grosse concurrence...

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar clafoutti » Jeu 4 Sep 2014 18:11

Paris a perdu la moitié de ses bistrots et restaurants
Qui c est qu a parle de restaurants la :roll: t as pas parle de restaurant :roll:
t as parle de faire des trucs et de les vendre
ca s appelle traiteur, activité de préparation et vente de plats a emporter ou pas a emporter sans restauration sur place :roll:
parce que les pizzas surgelées du supermarché sont moins chères
c est pas vrai :roll: les gens y sont cons pour croire qu est ce que tu dis :roll:
bon alors c est parce que tu bloques sur la pizza :roll:
alors t achete un pizza a carrefour elle coute heuuuuu :roll: ...quatre euros et t as qu a regarder sa taille
des gens qui mangent bien ils la mange a un tout seul :roll:
et les pizzas artisanales des gens qui font des pizzas tu paies 10euros et elles sont deux fois plus grandes alors tu calcules tu peux manger a deux dessus meme si tu manges bien :roll:
Mais ce public se réduit d'année en année
Mais si t'as la flemme de le faire

y a pas que la flemme en france, y a pas que paris et y a pas que des pauvres
Avatar de l’utilisateur
clafoutti
Poire et cahuètes !
Poire et cahuètes !
 
Messages: 2063
Inscription: Jeu 4 Oct 2012 12:53

Re: ♠ L’obsolescence de l’homme ♠

Messagepar Gerard » Ven 5 Sep 2014 12:38

clafoutti a écrit:Paris a perdu la moitié de ses bistrots et restaurants
Qui c est qu a parle de restaurants la :roll: t as pas parle de restaurant :roll:
t as parle de faire des trucs et de les vendre
ca s appelle traiteur, activité de préparation et vente de plats a emporter ou pas a emporter sans restauration sur place :roll:

Mais justement ! Les restaus disparaissent au profit des "ventes à emporter", parce que y a moins de taxes sur "les ventes à emporter". Mais elles aussi, elles saturent. Bientôt, elles seront remplacées par des distributeurs automatiques...

clafoutti a écrit:parce que les pizzas surgelées du supermarché sont moins chères
c est pas vrai :roll:

:mrgreen: Bon là, t'as peut-être raison. Moi de toute façon, j'achète jamais de pizza.

clafoutti a écrit:y a pas que la flemme en france, y a pas que paris et y a pas que des pauvres

;-) Je parle de ce que je connais !

:hehe:
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5585
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Suivante

Retourner vers PHILOSOPHIE ET SPIRITUALITE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité