La métamatière et le peuple

Scholastique, Sens de la vie, Religion...

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar iza » Dim 24 Déc 2017 17:17

.



Joyeux Noël à tous :)

toujours très fort les chinois pour les feux d'artifices
:mrgreen:



Avatar de l’utilisateur
iza
Tournée générale !
Tournée générale !
 
Messages: 1681
Inscription: Sam 14 Mar 2009 14:03

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Claude De Bortoli » Lun 25 Déc 2017 09:17

Jipé a écrit:Ton surplus d'intelligence devrait te permettre de quoter correctement, non ?! ;-)


Tu confonds intelligence et instruction.

L'instruction est une énergie en contact avec la matière.

Deux énergies ; l'instinct et l'intelligence.

De l'instinct en contact avec la matière. Exemple : un nid d'oiseau. Pas d'évolution. La confection d'un nid d'oiseau est figée au plus haut degré de perfection par les lois immuables de la nature de matière.

De l'intelligence au contact de la matière. Exemple : Un ordinateur. En perpétuel évolution.

La matière étant une constante on peut en déduire que l'intelligence est évolutive et que l'instinct est figé au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Ce qui veut dire :
Paradis terrestre pour les animaux et les végétaux seulement instinctifs.
Tribulations pour les humains instinctifs et intelligents.

Mon domaine d'activité est la Croyance. La Croyance étudie la métamatière et son univers. Ce que j'explique est de l'intelligence pure.
Claude De Bortoli
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 159
Inscription: Lun 25 Mai 2009 15:10

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Tong » Mer 27 Déc 2017 11:58

Claude De Bortoli a écrit:De l'instinct en contact avec la matière. Exemple : un nid d'oiseau. Pas d'évolution. La confection d'un nid d'oiseau est figée au plus haut degré de perfection par les lois immuables de la nature de matière.


Permets moi d'être d'un avis différent. Un nid d'oiseau est le résultat d'une évolution. Et si l'on peut considérer que ce nid est parfaitement adapté à sa fonction à un moment T, il y a fort à parier que ce ne sera plus le cas quelques temps après. Il suffit que le climat change un peu (plus de vent, plus de pluie), que la végétation change, que les matériaux de construction du nid se fassent rares....
Ce que tu appelles "instinct", c'est ce que Schopenhauer nommait : "volonté". Un comportement nullement inné, mais acquis lentement et surement au cours du temps, par sélection.

Claude De Bortoli a écrit:De l'intelligence au contact de la matière. Exemple : Un ordinateur. En perpétuel évolution.

La matière étant une constante on peut en déduire que l'intelligence est évolutive et que l'instinct est figé au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Ce qui veut dire :
Paradis terrestre pour les animaux et les végétaux seulement instinctifs.
Tribulations pour les humains instinctifs et intelligents.


On peut faire les classifications qu'on veut, ou qui nous conviennent personnellement.
Pour ma part je me souvient d'un bouquin lu étant jeune, qui classifiait l'intelligence en trois catégories :
> L'intelligence analytique, plutôt le propre de l'homme, mais pas exclusivement (certains animaux et même les ordinateurs sont capables d'intelligence de cette sorte). Elle utilise la logique et le raisonnement. Elle est capable de créativité.
> L'intelligence intuitive : aborde un problème un peu comme une table de décisions. d'un côté les informations disponibles, de l'autre les actions possibles. Ce type d'intelligence a l'avantage de travailler très vite
> L'intelligence analogique pour finir, nécessite une bonne mémoire et/ou une bonne instruction, puisque son mode de fonctionnement consiste à chercher si pour un problème donné (ou similaire), on n'a pas déjà expérimenté (ou appris) une solution satisfaisante dans le passé.

Claude De Bortoli a écrit:Mon domaine d'activité est la Croyance. La Croyance étudie la métamatière et son univers. Ce que j'explique est de l'intelligence pure.


La croyance étant plutôt du domaine de la foi, elle ne nécessite pas d’intelligence particulière, et surtout le moins possible d'esprit critique.
La seule chose que tu as découverte, il me semble, c'est un néologisme : "métamatière" (matière de la matière ?).
Avatar de l’utilisateur
Tong
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 419
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar CHOUETTE » Jeu 28 Déc 2017 22:02

Claude De Bortoli a écrit: Mon domaine d'activité est la Croyance. La Croyance étudie la métamatière et son univers. Ce que j'explique est de l'intelligence pure.


Ce n'est pas de l'intelligence pure, c'est une évidence.
Avec tes phrases alambiquées (on dirait que tu veux donner l'illusion d'une grande érudition et d'un savoir supérieur) c'est dommage..... :/ tu es tout simplement en train de dire que l''humain fonctionne par l'instinct et par intelligence ce qui le rend capable de comprendre, d'analyser et d'adapter des moyens à des fins. Alors que l'animal ne fonctionne que par instinct et reflexe comme le castor dont la digue est détruite par le courant et qui ira la reconstruire 50 mètres plus loin sans chercher à comprendre pourquoi elle s'est écroulée. C'est pas plus compliqué.
Même si tu as raison sur le principe, tu n'as strictement rien découvert.
CHOUETTE
Un p'tit café !
Un p'tit café !
 
Messages: 23
Inscription: Ven 25 Aoû 2017 16:02

Précédente

Retourner vers PHILOSOPHIE ET SPIRITUALITE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité