La métamatière et le peuple

Scholastique, Sens de la vie, Religion...

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar iza » Dim 24 Déc 2017 17:17

.



Joyeux Noël à tous :)

toujours très fort les chinois pour les feux d'artifices
:mrgreen:



Avatar de l’utilisateur
iza
Tournée générale !
Tournée générale !
 
Messages: 1828
Inscription: Sam 14 Mar 2009 14:03

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Claude De Bortoli » Lun 25 Déc 2017 09:17

Jipé a écrit:Ton surplus d'intelligence devrait te permettre de quoter correctement, non ?! ;-)


Tu confonds intelligence et instruction.

L'instruction est une énergie en contact avec la matière.

Deux énergies ; l'instinct et l'intelligence.

De l'instinct en contact avec la matière. Exemple : un nid d'oiseau. Pas d'évolution. La confection d'un nid d'oiseau est figée au plus haut degré de perfection par les lois immuables de la nature de matière.

De l'intelligence au contact de la matière. Exemple : Un ordinateur. En perpétuel évolution.

La matière étant une constante on peut en déduire que l'intelligence est évolutive et que l'instinct est figé au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Ce qui veut dire :
Paradis terrestre pour les animaux et les végétaux seulement instinctifs.
Tribulations pour les humains instinctifs et intelligents.

Mon domaine d'activité est la Croyance. La Croyance étudie la métamatière et son univers. Ce que j'explique est de l'intelligence pure.
Claude De Bortoli
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 188
Inscription: Lun 25 Mai 2009 15:10

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Tong » Mer 27 Déc 2017 11:58

Claude De Bortoli a écrit:De l'instinct en contact avec la matière. Exemple : un nid d'oiseau. Pas d'évolution. La confection d'un nid d'oiseau est figée au plus haut degré de perfection par les lois immuables de la nature de matière.


Permets moi d'être d'un avis différent. Un nid d'oiseau est le résultat d'une évolution. Et si l'on peut considérer que ce nid est parfaitement adapté à sa fonction à un moment T, il y a fort à parier que ce ne sera plus le cas quelques temps après. Il suffit que le climat change un peu (plus de vent, plus de pluie), que la végétation change, que les matériaux de construction du nid se fassent rares....
Ce que tu appelles "instinct", c'est ce que Schopenhauer nommait : "volonté". Un comportement nullement inné, mais acquis lentement et surement au cours du temps, par sélection.

Claude De Bortoli a écrit:De l'intelligence au contact de la matière. Exemple : Un ordinateur. En perpétuel évolution.

La matière étant une constante on peut en déduire que l'intelligence est évolutive et que l'instinct est figé au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Ce qui veut dire :
Paradis terrestre pour les animaux et les végétaux seulement instinctifs.
Tribulations pour les humains instinctifs et intelligents.


On peut faire les classifications qu'on veut, ou qui nous conviennent personnellement.
Pour ma part je me souvient d'un bouquin lu étant jeune, qui classifiait l'intelligence en trois catégories :
> L'intelligence analytique, plutôt le propre de l'homme, mais pas exclusivement (certains animaux et même les ordinateurs sont capables d'intelligence de cette sorte). Elle utilise la logique et le raisonnement. Elle est capable de créativité.
> L'intelligence intuitive : aborde un problème un peu comme une table de décisions. d'un côté les informations disponibles, de l'autre les actions possibles. Ce type d'intelligence a l'avantage de travailler très vite
> L'intelligence analogique pour finir, nécessite une bonne mémoire et/ou une bonne instruction, puisque son mode de fonctionnement consiste à chercher si pour un problème donné (ou similaire), on n'a pas déjà expérimenté (ou appris) une solution satisfaisante dans le passé.

Claude De Bortoli a écrit:Mon domaine d'activité est la Croyance. La Croyance étudie la métamatière et son univers. Ce que j'explique est de l'intelligence pure.


La croyance étant plutôt du domaine de la foi, elle ne nécessite pas d’intelligence particulière, et surtout le moins possible d'esprit critique.
La seule chose que tu as découverte, il me semble, c'est un néologisme : "métamatière" (matière de la matière ?).
Avatar de l’utilisateur
Tong
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 487
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar CHOUETTE » Jeu 28 Déc 2017 22:02

Claude De Bortoli a écrit: Mon domaine d'activité est la Croyance. La Croyance étudie la métamatière et son univers. Ce que j'explique est de l'intelligence pure.


Ce n'est pas de l'intelligence pure, c'est une évidence.
Avec tes phrases alambiquées (on dirait que tu veux donner l'illusion d'une grande érudition et d'un savoir supérieur) c'est dommage..... :/ tu es tout simplement en train de dire que l''humain fonctionne par l'instinct et par intelligence ce qui le rend capable de comprendre, d'analyser et d'adapter des moyens à des fins. Alors que l'animal ne fonctionne que par instinct et reflexe comme le castor dont la digue est détruite par le courant et qui ira la reconstruire 50 mètres plus loin sans chercher à comprendre pourquoi elle s'est écroulée. C'est pas plus compliqué.
Même si tu as raison sur le principe, tu n'as strictement rien découvert.
CHOUETTE
Un p'tit café !
Un p'tit café !
 
Messages: 29
Inscription: Ven 25 Aoû 2017 16:02

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Claude De Bortoli » Lun 7 Mai 2018 10:24

CHOUETTE a écrit:tu es tout simplement en train de dire que l''humain fonctionne par l'instinct et par intelligence ce qui le rend capable de comprendre, d'analyser et d'adapter des moyens à des fins. Alors que l'animal ne fonctionne que par instinct et reflexe comme le castor dont la digue est détruite par le courant et qui ira la reconstruire 50 mètres plus loin sans chercher à comprendre pourquoi elle s'est écroulée. C'est pas plus compliqué.
Même si tu as raison sur le principe, tu n'as strictement rien découvert.


Instinct et intelligence, c'est de l'eau chaude ! Je n'ai pas découvert l'eau chaude. J'ai découvert le deuxième univers. C'est une grande découverte pour les terriens. Elle double leur espace vital. Avant ils savaient qu'ils évoluaient dans un seul espace matériel. Maintenant ils savent qu'ils évoluent dans deux espaces, un espace matériel pendant leur vie quotidienne et un espace métamatériel dans leur avenir éternel après la mort de leur corps de matière.
Claude De Bortoli
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 188
Inscription: Lun 25 Mai 2009 15:10

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Gerard » Lun 7 Mai 2018 14:47

:) Salut Claude,

Au fait, que penses-tu de la théorie du film " THE CREATION OF THE HUMANOIDS " ?


(branches les sous-titres français, ils sont très bons)

viewtopic.php?f=18&t=1375&start=110
(en bas de page)

:? L'Homme est-il vraiment le point final de l'évolution de la vie ?

:? Est-ce qui fait l'Homme ? Son corps ou sa conscience ?

:? Si les successeurs des Hommes sont des robots pensants (donc immortels), qu'en est-il de la fonction de la métamatière ?

;-) J'attends tes réponses...

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5483
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Tong » Lun 7 Mai 2018 15:35

Claude De Bortoli a écrit:J'ai découvert le deuxième univers. C'est une grande découverte pour les terriens. Elle double leur espace vital. Avant ils savaient qu'ils évoluaient dans un seul espace matériel. Maintenant ils savent qu'ils évoluent dans deux espaces, un espace matériel pendant leur vie quotidienne et un espace métamatériel dans leur avenir éternel après la mort de leur corps de matière.


Tiens cet histoire de dimension supplémentaire m'a éveillé une vague réminiscence ...
Après avoir beaucoup cherché (au moins 5 minutes), je me suis souvenu de Flatland
Il y a un siecle ou deux, le révérend E. A. Abbott, proviseur de lycée à Londres, a écrit un petit livre : Flatland (le pays plat - rien à voir avec ch'Nord !).

Bon tiens, j'ai la flemme de décrire ce bouquin : voilà le lien Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Flatland

En gros ça commence avec le narrateur qui vit à Flatland, monde à 2 dimensions, et qui rend visite aux habitants de Lineland, monde à une seule dimension.
Il tente d'expliquer au roi de Lineland, qu'il existe une 2eme dimension, mais celui ci le prend pour un fou :hehe:
Avatar de l’utilisateur
Tong
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 487
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Claude De Bortoli » Mar 8 Mai 2018 09:14

L'Homme est-il vraiment le point final de l'évolution de la vie ?

L'espèce humaine et la biodiversité issue de sa domination sont la référence pour l'univers de matière en ce qui concerne les peuplements de planètes habitables. Cette symbiose est la norme. Les symbioses animales ou végétales et les biodiversités issues de leur domination ne sont que cancer pour la structure et la personnalité de l'univers de matière.

Est-ce qui fait l'Homme ? Son corps ou sa conscience ?

Un humain est fait de deux états intimement liés pour l'éternité : un corps de matière mortel et un avenir métamatériel éternel. Pendant sa vie de tous les jours il est en mode matière.

Quand il quitte momentanément la nature de matière dans le sommeil ou le coma il passe en mode métamatière puis revient en mode matière au réveil : il meurt tous les soirs, il ressuscite tous les matins.

Quand il quitte définitivement la nature de matière, son corps de matière n'est plus. Il reste en mode métamatière pour l'éternité.

Si les successeurs des Hommes sont des robots pensants (donc immortels), qu'en est-il de la fonction de la métamatière ?

Il n'y a pas de successeurs des humains intelligents. Les robots ne sont pas intelligents et ne le seront jamais. Ils sont instruits. La Science les instruit.
Claude De Bortoli
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 188
Inscription: Lun 25 Mai 2009 15:10

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Gerard » Mar 8 Mai 2018 18:05

Claude De Bortoli a écrit: L'Homme est-il vraiment le point final de l'évolution de la vie ?
L'espèce humaine et la biodiversité issue de sa domination sont la référence pour l'univers de matière en ce qui concerne les peuplements de planètes habitables. Cette symbiose est la norme. Les symbioses animales ou végétales et les biodiversités issues de leur domination ne sont que cancer pour la structure et la personnalité de l'univers de matière.

s:n:ob Cela ne répond pas à ma question : l'Homme peut-il encore évoluer pour devenir une autre forme de vie ? Oui, ou non ?

Claude De Bortoli a écrit: Est-ce qui fait l'Homme ? Son corps ou sa conscience ?
Un humain est fait de deux états intimement liés pour l'éternité : un corps de matière mortel et un avenir métamatériel éternel.

:? Un "avenir" ? Mais qu'en est-il de sa conscience ? Dois-je comprendre que tu considères comme "Homme" tout ce qui RESSEMBLE physiquement à un homme ? Donc les Bonobos sont des hommes ?

Claude De Bortoli a écrit: Quand il quitte définitivement la nature de matière, son corps de matière n'est plus. Il reste en mode métamatière pour l'éternité.

:? Alors, à quoi sert la nature de matière ?

Claude De Bortoli a écrit: Si les successeurs des Hommes sont des robots pensants (donc immortels), qu'en est-il de la fonction de la métamatière ?

Il n'y a pas de successeurs des humains intelligents. Les robots ne sont pas intelligents et ne le seront jamais. Ils sont instruits. La Science les instruit.

:roll: Je me suis mal exprimé :
Par "robot", je veux seulement dire "une struture de matière plus résistante que notre corps biologique actuel". Quand un homme a une jambe artificielle, il est toujours humain, non ?

Donc, ce "robot" n'est pas "instruit", il est juste le support à un transfert de cerveau, passant de neurones mortels à des circuits de métal immortels qui font la même chose.

;-) Du coup, il n'a plus besoin de quitter définitivement la nature de matière, non ?

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5483
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: La métamatière et le peuple

Messagepar Claude De Bortoli » Mer 9 Mai 2018 09:54

Cela ne répond pas à ma question : l'Homme peut-il encore évoluer pour devenir une autre forme de vie ? Oui, ou non ?

Qu'est ce que tu appelles "Homme" ? Homme par rapport à femme, le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre ou l'espèce humaine peuplant l'univers de matière ?

Je te taquine !! :)

Non, le Terrien n'évoluera pas vers une autre forme. Il est arrivé à la perfection au point de vue physique. Il est passé par le stade de gestation australopithèque. Il est né intelligent. Sa physionomie ne changera plus jusqu'à sa disparition faute de reproduction.

Un "avenir" ? Mais qu'en est-il de sa conscience ? Dois-je comprendre que tu considères comme "Homme" tout ce qui RESSEMBLE physiquement à un homme ? Donc les Bonobos sont des hommes ?

Qu'est ce qu'un humain ?

C'est un mammifère omnivore ayant la position debout, les gras libérés de la marche, terminés par des mains aux pouces opposés aux autres doigts pour former une pince. Il possède deux énergies pour vivre : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

Les bonobos n'ont pas la position debout. Regardes-les. Ils ont des mains à la place des pieds pour mieux grimper aux arbres ! Ce sont des animaux. Des singes. Ils ont une seule énergie pour vivre : l'instinct. Les humains en ont deux : l'instinct et l'intelligence. Les humains ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains.

Alors, à quoi sert la nature de matière ?

Pour un humain la nature de matière est son espace de vie durant sa vie matérielle. Elle lui permet de vivre sa vie de tous les jours et de se forger un patrimoine métamatériel qu'il utilisera dans la nature de métamatière après la mort de son corps de matière.

Par "robot", je veux seulement dire "une struture de matière plus résistante que notre corps biologique actuel". Quand un homme a une jambe artificielle, il est toujours humain, non ?

Tu connais une "structure de matière plus résistante que notre corps biologique actuel" ?

Une jambe artificielle qui se détériore au bout des années. Une prothèse du genou ou dentaire qu'il faut changer parce qu'usée ?

Donc, ce "robot" n'est pas "instruit", il est juste le support à un transfert de cerveau, passant de neurones mortels à des circuits de métal immortels qui font la même chose.

La Science n'est pas capable de reconnecter les neurones d'une moelle épinière brisée alors "passer de neurones mortels à des circuits de métal immortels" c'est de la science fiction.

Du coup, il n'a plus besoin de quitter définitivement la nature de matière, non ?

Les robots ne seront jamais l'égal de l'humain. Ils ne seront jamais intelligents. Ils ne feront jamais la liaison entre la nature de matière et la nature de métamatière. Ce sont de simples machines inertes et sans âme au repos, mises en mouvement par les humains pour leur bonheur dans l'assistance à la Médecine par exemple ou pour leur malheur dans la guerre.
Claude De Bortoli
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 188
Inscription: Lun 25 Mai 2009 15:10

PrécédenteSuivante

Retourner vers PHILOSOPHIE ET SPIRITUALITE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités