Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Etats d'âme...

Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Messagepar concombremasqué » Ven 15 Sep 2017 16:34

Salut à tous,

Voilà l'idée c'est de parler de ses expériences avec des radins, ou de soi-même si on est un radin. Et ici pas question de fuir en disant "heu je ne suis pas radin mais économe".
On raconte une petite histoire de radinerie, on a tous connus ça, genre la personne qui met du temps à ouvrir son porte-monnaie.
Je pense que ça peut être marrant.
Si vous voulez je commence,

L'histoire
Je me promène avec une copine en ville, une rue riche en boutiques en tout genre. Pour info important à préciser ma copine est d'une nature indécise (c'est le genre qui veut tout, mais voilà dans la vie il faut choisir).
Bref on marche tranquillement et là elle aperçoit une pâtisserie fine, qui l'a met en appétit. Nous entrons dans la pâtisserie et regarde longuement puis se tourne vers moi en disant "tu choisis quoi", je lui répond, "je suis entrée dans la pâtisserie car c'est toi qui voulais un gâteau pas moi, alors fais ton choix". Donc elle continue indécise à lorgner sur les gâteaux, et reviens vers moi "tu es sure, tu ne veux rien prendre". Et moi de lui répondre"t'inquiète pas pour moi, si j'avais envie d'un gateau, le choix serait déjà fait".
À ce moment là, ça commençait à être Longuet, et je lui dis "bon je t'attends dehors"en me disant comme ça elle se décidera (c'est vrai après tout ce n'est qu'un gâteau).
Bingo, je l'a voit ressortir et elle me dit "tu n'aurais pas un peu d'argent à me prêter.
Je lui donne de l'argent,et je me dis tout ce cinéma pour ça.
En fait, comme d'habitude elle pensait que j'allais vouloir quelque chose et que je paierai pour les deux (ce que je faisais tout le temps).
Mais là, j'ai eu l'occasion de voir son fonctionnement, en fait elle s'est trouvée con. Elle aurait du me dire carrément tu peux me filer du fric et puis voilà. Mais bon c'est une radine d'un bon niveau.
Bon voilà pour la mise en bouche, à vous de raconter.
J'aurai une autre anecdote encore plus croustillante à vous raconter sur la même personne, mais là c'est pas du gâteau.
Mais je vous laisse nous raconter vos expériences.
Avatar de l’utilisateur
concombremasqué
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 637
Inscription: Lun 1 Sep 2008 20:23

Re: Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Messagepar Gerard » Sam 16 Sep 2017 12:57

...
:hello: Salut Concombre, y avait longtemps !

Moi, j'ai une anecdote tirée d'un vieux film ("Maxime" je crois), mais qui donne à réfléchir :

:) - Ma chérie, tu pourrais me prêter 30.000 francs ?

:mrgreen: - Cela aurait été avec plaisir, malheureusement, je ne peux pas.

:/ - Pourquoi ?

:mrgreen: - Parce que je suis beaucoup trop radine pour faire ça, voyons !

8| - ???.


:hehe: Et oui, le calvaire des radins c'est qu'ils refusent de reconnaitre leur radinerie. Mais à partir du moment où ils acceptent de la reconnaitre, il n'y a plus de tension.

En fait, durant longtemps, la radinerie, l'avarice et la pingrerie étaient des qualités. C'est seulement avec l'arrivée des radins célèbres en littérature (Harpagon, Scrooge, Picsou) que c'est devenu un défaut...

:roll: Mais comme l'a dit Voltaire :
"Les hommes haïssent les avares parce qu'ils savent qu'il n'y a rien à gagner avec eux."

:hehe: Donc, nous sommes tous des radins.
...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5384
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Messagepar concombremasqué » Dim 17 Sep 2017 11:29

Oui mais Voltairel a oublié de dire , que non seulement on ne gagne rien, mais qu'on perd souvent avec eux.
Non je pense que bcp n'aime pas les radins car ils ont une philosophie de la vie identique à leur avarice, très étriquée.
Avatar de l’utilisateur
concombremasqué
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 637
Inscription: Lun 1 Sep 2008 20:23

Re: Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Messagepar concombremasqué » Dim 17 Sep 2017 11:31

Gégé je veux une véritable anecdote venant de ton vécu, là tu recommences à te planquer derrière un film.
Sinon je me barre, pfff sinon c pas intéressant si personne participé.
Avatar de l’utilisateur
concombremasqué
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 637
Inscription: Lun 1 Sep 2008 20:23

Re: Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Messagepar Gerard » Dim 17 Sep 2017 13:45

...
:roll: Ok, une véritable anecdote vécue. Alors faut que je te parle du patron que j'avais en 2001, ou "comment perdre de l'argent par avarice" :

:) Souvent, quand mon patron arrivait au bureau, il était mal garé (enfin, il ne prenait pas de ticket horo-dateur). Alors, il me demandait d'aller surveiller la rue afin que je vienne le prévenir si des flics arrivaient pour vérifier les voitures garées.

Quand je le prévenais, il remontait dans sa voiture et tournait en rond dans le quartier, le temps que les flics aient fini de vérifier les voitures. Puis, il revenait se garer à la même place, car il savait que les flics ne vérifiaient qu'une fois par jour.

:/ .. mais les flics ne vérifiaient pas toujours à la même heure ! Ce qui fait qu'il m'arrivait de "surveiller" durant des heures avant de les voir arriver !

J'ai fini par lui dire :
:nonon: - Vous savez combien vous me payez par heure ? Beaucoup plus que le prix d'un ticket ! Et pendant que je surveille, je ne peux pas travailler !

:rougefaché: - Je m'en fous ! Pas question de payer pour me garer !


:pleur4: Et en fait, il ne me payait pas non plus ! Tu peux comprendre qu'il m'a fallu plus d'un an et demi aux prud'hommes pour faire cracher ce radin ! Un enfer !
...

PS : ...et des anecdotes du même genre, j'en voyais tous les jours avec lui. Au début ça me faisait bien rigoler... avant de comprendre il était en train de couler sa boîte avec ses conneries !
...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5384
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Messagepar CHOUETTE » Dim 17 Sep 2017 14:31

La radinerie n'est pas forcement un défaut si c'est sans conséquence sur les autres. Concombre Masquée, votre copine est simplement une profiteuse. Et là c'est moche. Envoyez la se faire voir !
CHOUETTE
Eau plate, merci
Eau plate, merci
 
Messages: 9
Inscription: Ven 25 Aoû 2017 16:02

Re: Un peu de légèreté, on parle des radins OK.

Messagepar Tong » Jeu 21 Sep 2017 10:00

Hum, qu'est ce que ce sujet fait dans les présentations ?
Non mais Gérard, c'est le bordel là, que fait l'admin ?

Bon bref, l'avarice est non seulement un défaut mais un pêché capital, l'un des 7 péchés capitaux.
Au début non, le 7 éme péché, c'était la mélancolie parce que les mélancoliques n'aiment pas la vie, et la vie, ben c'est dieu qui nous l'a donnée, et que cracher sur un si beau présent c'est très mal.
Mais bon, au moyen age, avec le développement du commerce, il fallait que l'argent circule.
garder son argent pour soi, ne pas consommer, c'était trèèèèès mal, alors on a ajouté l'avarice au autres péchés mais alors là ça faisait 8 péchés et 8 n'est pas un chiffre très bibliques, et donc on a fait sauter la mélancolie.

Perso je ne suis pas avare pour un sou, bien que je consomme assez peu. Mais je donne facilement de l'argent à ceux qui en ont plus besoin que moi.
Cependant, durant 2 ans j'ai décidé un jour de suivre mon budget, de faire une véritable comptabilité personnelle. Je notais tout, au franc près (à l'époque hein). mais alors, le jeu consiste à imaginer mois après moi, à supprimer les dépenses inutiles, ou trouver les sources d'économie, mêmes les plus modestes. alors je me suis pris au jeu et je suis devenu très avare.
Tout ce qui n'avait pas été provisionné était formellement proscrit ! déplacement du plaisir : non plus consommer, mais amasser ! Mine de rien j'ai vachement économisé durant ces 2 années.

Côté anecdotes je ne sais pas trop. Mon chef à moi est très avares avec les petites choses, du genre à se priver d'un petit expresso après son repas (sauf si c'est offert bien sur) mais jette l'argent par les fenêtres dans les grandes largueurs pour les grandes choses.
Mon ancien patron était encore pire. Quand il commandait une bière, il en buvait une ou deux gorgées puis allait se plaindre qu'il y avait un faux-col à la bière qu'on lui avait servi, pour qu'on lui en remette un peu par dessus.

Au fait, pourquoi le clown pervers de "ça" est-il surnommé "grippe-sou" ? :? :?
Avatar de l’utilisateur
Tong
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 403
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53


Retourner vers PSYCHOLOGIE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron