Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Débats et News...

Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar iza » Lun 11 Nov 2013 10:34

Finalement, heureusement que je n'ai pas eu la possibilité d'acheter et que je suis restée locataire d'HLM :roll:

Impôts locaux : la révision des valeurs locatives va augmenter vos taxes de 300 à 500%

C'est le coup de massue qui va bientôt tuer le contribuable. Pierre Moscovici, par le biais d'un communiqué de presse, vient d'annoncer le " lancement de la concertation pour la révision des valeurs locatives des locaux d'habitation ". Il s'agit selon lui d'instaurer plus de justice fiscale dans le système de la fiscalité locale.


Image


Source :http://votreargent.lexpress.fr/impots/taxe-d-habitation-taxe-fonciere-la-revision-des-valeurs-locatives-va-augmenter-vos-taxes-de-300-a-500_337088.html#JX8L3AkkM2mrDuzD.99

Comme vous le savez, les impôts locaux (taxe d'habitation et taxe foncière) sont calculés sur la valeur cadastrale de vos biens. Cette valeur correspond à un loyer qui n'a rien à voir avec les loyers du marché. Etablie en 1970, elle a fait l'objet de multiples remaniements et revalorisation, selon des méthodes assez ubuesques mais globalement plutôt favorables au contribuable. L'assiette des impôts est relativement modérée ce qui permet de compenser des taux d'impôt locaux élevés, voire prohibitifs.

Mais voilà, le Gouvernement veut tenir compte de la valeur locative réelle des biens et lance une réforme dont les conséquences pourraient être redoutables pour bon nombre de contribuables.

Cette réévaluation des valeurs a déjà été entreprise pour les locaux professionnels soumis à la Contribution Economique Territoriale (bureaux, commerces, entrepôts). Les propriétaires de ces biens ont reçu des formulaires sous forme de questionnaires leur demandant des précisions sur leurs biens, les équipements, l'état général. Les résultats de ces modifications sont catastrophiques.

Dans la majorité des cas, la valeur locative qui servirait désormais de base aux impôts locaux professionnels explose. Les taux d'impôts locaux ne bougeant pas, les taxes à payer sont parfois multipliées par 3 à 5.

Craignant une révolte fiscale d'ampleur, on se souvient en effet en haut lieu que Margaret Thatcher était tombée en voulant réformer la Poll Tax, l'impôt local anglais, le Gouvernement hésite à mettre en place cette réforme alors que les élections municipales approchent.
Résultat cataclysmique

Mais la révision des valeurs prenant du temps, il lance dès aujourd'hui celle des locaux d'habitation. L'objectif est clair selon le communiqué de presse de Bercy : " il s'agit de rapprocher les bases d'imposition des locaux d'habitation de la réalité du marché ". Le résultat sera cataclysmique. Un exemple simple suffit à vous en expliquer les conséquences. Supposons que vous habitiez une commune dans laquelle le taux global de taxe d'habitation est de 41 % et de taxe foncière de 36 %, ce qui correspond à la moyenne de bien des grandes villes. La valeur cadastrale de votre belle maison est de 6 000 euros. Des abattements sont appliqués selon l'impôt. Il est uniformément de 50 % pour la taxe foncière. Vous êtes donc taxés sur 3 000 euros et vous devez payer 1 080 euros. Pour la taxe d'habitation, les abattements tiennent compte de la situation de famille et leur montant varie selon les communes. Prenons l'hypothèse qu'on arrive à un montant net de 4 200 euros, soit environ 30 % d'abattement. Vous devez logiquement vous acquitter de 1 722 euros de taxe d'habitation (4 200 x 41 %).

Supposons maintenant qu'on vous taxe sur une valeur locative réelle de 18 000 euros avec les mêmes taux et les mêmes abattements. La taxe foncière serait perçue sur une base de 9 000 euros soit un impôt de 3 240 euros (9 000 euros x 36 %). La taxe d'habitation, avec un abattement de 30 %, serait liquidée sur 12 600 euros et vous devriez payer 5 166 euros d'impôt (12 600 x 41 %).

Soit un total d'impôts locaux de 8 406 euros d'impôts contre 2 802 euros avec le système actuellement en vigueur. Bref une augmentation de 300 %!

A moins que les collectivités locales n'acceptent de baisser drastiquement leurs taux. Ce qui n'est pas gagné d'avance, puisque le but de cette réforme est de faire rentrer plus d'argent dans les caisses des communes, départements et régions.

Et le Gouvernement ose parler de pause fiscale. Il est vrai qu'il se défausserait en prétendant qu'il s'agit d'impôts locaux et non d'impôts d'Etat sur le revenu ou sur la fortune. Mais le contribuable n'est pas dupe.

Si, de surcroît, le Gouvernement met en oeuvre les propositions délirantes du Conseil d'Analyse Economique, le contribuable, propriétaire de base, finira par mourir étouffé sous les impôts et n'aura plus qu'une solution : devenir SDF !
Avatar de l’utilisateur
iza
Tournée générale !
Tournée générale !
 
Messages: 1669
Inscription: Sam 14 Mar 2009 14:03

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar Gerard » Lun 11 Nov 2013 12:02

...
:roll: Ouai, Hollande pique le pognon partout... et pas pour investir, mais pour payer les intérêts de notre dette. Mais malgré ça, on vient de régresser dans notre note : on passe de "AA+" à "AA"...

Ce qui veut dire qu'on devra emprunter à des taux plus élevés et d'après ce qu'ils ont dit, ce petit changement va nous coûter la bagatelle de 2 milliards d'euros en 2014. Est-ce la faute de Hollande ? Ou est-ce la faute d'un système qui nous mène droit dans le mur ?

...
Avatar de l’utilisateur
Gerard
Hips ! hihihi !
Hips ! hihihi !
 
Messages: 5384
Inscription: Ven 29 Aoû 2008 08:54
Localisation: Paris

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar coquillage » Mar 12 Nov 2013 10:57

L'info n'est pas nouvelle. Hollande en avait parlé juste après les élections en même temps que les loyers fictifs.
Je me méfie des 300 à 500 % d'augmentation et de la méthode de calcul et les bases décrites dans l'article :mrgreen: qui a se ballade partout sur internet et qui n'est qu'une supputation
300% d'augmentation c est clair que perso j'attends les 4 ans pour vendre ma résidence classée secondaire :mrgreen: pour éviter la plus value et je me colle le cul en location.
C'est ce que feront la majorité des gens proprios qui n'auront pas assez de frics pour les payer.
Et comme l'immobilier est encore un pilier de l'économie en france, c'est surréaliste une telle mesure :mdr3:
Chaque coquillage incrusté
Dans la grotte où nous nous aimâmes
A sa particularité .
Paul Verlaine
Avatar de l’utilisateur
coquillage
Un p'tit café !
Un p'tit café !
 
Messages: 85
Inscription: Mar 11 Juin 2013 17:26

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar Tong » Mer 13 Nov 2013 08:00

Mise en oeuvre prévue au plus tôt en 2018, si je me souviens bien.
Autant dire que de l'eau aura coulé sous les ponts, et qu'on aura sans doute aussi un autre gouvernement d'ici là.
Bref, rien n'est encore fait, loin de là.
Ceci dit, la réforme de ces impôts locaux n'est pas un luxe, du moment que le gouvernement n'en profite pas pour nous ponctionner encore un peu plus.
Avatar de l’utilisateur
Tong
Une p'tite mousse !
Une p'tite mousse !
 
Messages: 403
Inscription: Sam 22 Juin 2013 19:53

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar Carmen » Mer 13 Nov 2013 17:01

J'étions même pas au courant de tout ce foin! :hehe:
Les réformes-épouvantails, ça continue, si je comprends bien?! Tout ça pour nous en pondre une dans quelques temps qui sera moins pire que celle prévue au départ, et qui passera donc comme une lettre à la poste...Ils devraient se renouveler un peu tous ces politiques, ils sont barbants. :rougefaché:
m'en fous
Avatar de l’utilisateur
Carmen
Champagne !
Champagne !
 
Messages: 893
Inscription: Ven 18 Jan 2013 13:19

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar coquillage » Mer 13 Nov 2013 17:22

Ah oui Carmen ... je suis tellement d'accord avec vous :)
Message modéré. Le forum n'a pas vocation à faire de la propagande pour un parti politique.
Chaque coquillage incrusté
Dans la grotte où nous nous aimâmes
A sa particularité .
Paul Verlaine
Avatar de l’utilisateur
coquillage
Un p'tit café !
Un p'tit café !
 
Messages: 85
Inscription: Mar 11 Juin 2013 17:26

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar coquillage » Mer 13 Nov 2013 17:45

Soit Administrateur, je m'incline. Vous avez raison. C'est un peu brut, j'en conviens :)
:mrgreen:
Chaque coquillage incrusté
Dans la grotte où nous nous aimâmes
A sa particularité .
Paul Verlaine
Avatar de l’utilisateur
coquillage
Un p'tit café !
Un p'tit café !
 
Messages: 85
Inscription: Mar 11 Juin 2013 17:26

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar clafoutti » Mer 13 Nov 2013 19:36

Ah bah alors ca :rougefaché:
Avatar de l’utilisateur
clafoutti
Poire et cahuètes !
Poire et cahuètes !
 
Messages: 2063
Inscription: Jeu 4 Oct 2012 12:53

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar clafoutti » Mer 13 Nov 2013 19:37

:< admini
Avatar de l’utilisateur
clafoutti
Poire et cahuètes !
Poire et cahuètes !
 
Messages: 2063
Inscription: Jeu 4 Oct 2012 12:53

Re: Jusqu'à quand va-t-on tenir ?

Messagepar clafoutti » Mer 13 Nov 2013 19:38

:< viens voir :rougefaché:
Avatar de l’utilisateur
clafoutti
Poire et cahuètes !
Poire et cahuètes !
 
Messages: 2063
Inscription: Jeu 4 Oct 2012 12:53

Suivante

Retourner vers POLITIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron